bien grandir et
avoir des os solides

La checklist pour

Votre entreprise est en pleine croissance, ou du moins cela ne va pas tarder. Félicitations !
Il s’agirait cependant de monitorer un petit peu
ce développement pour éviter la scoliose d’ici quelques mois !

Vous avez eu l’idée, vous avez réussi à monter un projet, vous avez peut-être même passé le cap des premiers investissements… Votre entreprise mérite à présent une croissance saine et riche en vitamine D !

Voilà quelques conseils des adhérents de la League pour assurer la pérennité de votre développement.

Le réseau

→ L’appel à un ami

  • S'insérer dans le réseau entrepreneurial de la région
  • Ne pas attendre le lancement du projet pour tisser du lien avec d’éventuels investisseurs 
  • Identifier des structures partenaires et complémentaires pour soutenir la croissance
  • Faire appel à un regard extérieur (parrain, coaching...)
  • S’offrir le luxe de bien choisir ses clients en fonction de ses objectifs, grâce à la connaissance du tissu entrepreneurial

Ce qui compte dans une boîte qui se crée, ce n’est pas l’idée – une idée géniale tout le monde peut en avoir tous les matins – mais l'exécution. C’est donc la confiance envers le dirigeant qui compte. Cette confiance ne se crée pas le jour du pitch, c’est en amont que tout se joue. C’est pour cela qu’il faut tisser ce lien relationnel. C’est d’ailleurs en général plus simple dans sa région. C’est vrai avec des business angels mais c’est aussi vrai avec vos banquiers, la BPI, votre comptable, votre avocat, vos actionnaires… Si vous sentez que vous vous inscrivez dans une veine entrepreneuriale, je conseille d’aller voir des partenaires potentiels, même avant d’avoir une idée.


Stéphane Couleaud
CEO de Webmecanik


Quand on est dedans, que l’émotion intervient, c’est parfois très difficile de prendre des décisions. C’est là que le coaching entre en jeu. Vous pouvez avoir besoin d’un coach temporaire pour vous faire aider. Ça peut être des gens de votre board ou un tiers de confiance. Il est indispensable de pouvoir partager ses doutes et d’exposer ses faiblesses. Depuis 3 ans, j’ai un coach qui vient me voir tous les deux mois, il n’a aucun intérêt dans Webmecanik, je lui expose mes problématiques et il me fait ses retours, libre à moi de le suivre ou non.


Stéphane Couleaud
CEO de Webmecanik


Organisation et gestion de l’humain

  • Prendre grand soin des recrutements

  • Fidéliser les premiers éléments et les faire monter en compétences

  • Structurer des pôles de spécialisation et adopter le middle management

  • Clarifier le rôle de chacun

  • Donner la parole aux équipes pour les impliquer dans le développement de l'entreprise

  • S’équiper d’outils adaptés à la croissance et à la nouvelle taille de la structure (ERP, outils de communication, CRM...)

  • Se doter des bons process (réunions d’équipes, remontées métier, sessions feedback…)

  • Porter une attention particulière à l’équipe historique et à son parcours professionnel

Il faut être à l’écoute et faire travailler les problématiques d’organisation par toute l’équipe afin que chacun puisse s’approprier le sujet et n’ait pas le sentiment qu’on va lui imposer quelque chose. Progressivement, lors de chaque séminaire, nous essayons de travailler sur les sujets qui arrivent avec la croissance : les problématiques de communication, de collaboration… C’est très important que ce soit porté par l’équipe elle-même et pas uniquement par la direction.

Charline Robbe
Head of product de
Pentalog Innovation Factory


Le conseil que je donnerais c’est : faites votre Prisme, c’est gratuit et cela donne vraiment une base de travail sur la structuration de l’équipe. On recrute quelqu’un par rapport aux gens que l’on a déjà. L’enjeu de base, ce n’est pas de recruter, c’est d’engager et de fidéliser ses premiers collaborateurs.


Thomas Bonnefoy
Président et cofondateur de PRISMO


Le financement

→ Le million ! Le million !

Alexandre Lecki
Responsable du développement Auvergne-Rhône-Alpes de Sogedev


Il est essentiel pour une entreprise d’identifier les temps passés par ses collaborateurs sur des tâches R&D et innovation. Mais il faut aussi monter des dossiers de justification des Crédits d’Impôt Recherche (CIR) et Crédits d’Impôt Innovation (CII) que l’entreprise dépose. Ils doivent laisser apparaître le benchmark de la concurrence en termes d’innovation et l’état de l’art sur les solutions technologiques identifiées par l’entreprise. Ce sont les premières choses vérifiées par l’administration. Une fois que c’est fait pour une entreprise sur une année civile, celle ci peut dormir sur ses deux oreilles, elle sait qu’elle n’aura pas à revenir dessus même pour un contrôle fiscal futur.


Ce que je conseille, c’est de ne pas vendre trop cher au premier étage. Si vous survalorisez au début mais que vous n'explosez pas en termes de succès, vous aurez du mal à faire les tours suivants. Vous aurez beaucoup de mal à faire sortir les actionnaires à un prix qui est à peine supérieur voire inférieur à votre mise de départ. Alors que si vous avez vendu pour un prix raisonnable, vous pourrez racheter vos parts plus facilement et remonter ainsi dans votre capital afin d’effectuer une nouvelle levée de fonds. Vous pouvez ainsi même vous reluer au passage !


Stéphane Couleaud
CEO de Webmecanik


Chi va piano va sano... Mais vous pouvez bien entendu aussi faire le choix d’opter pour une croissance plus brutale. La décision est vôtre, mais il est important que votre leitmotiv reste « réflexion et cohérence ». Pensez à vos objectifs et moyens, ne perdez pas de vue l’humain, ne vous isolez pas et tout devrait bien se passer… Bonne croissance et longue vie à votre entreprise !


Votre team

La partie RH nécessite une attention toute particulière. Si on se trouve avec des profils qui s’avèrent in fine inadaptés au job, à la culture, etc. cela a un impact énorme sur l’entreprise. Les 5 personnes que j’ai aujourd’hui à mes côtés ne sont pas l’équipe de lancement. J’aurais dû investir plus de temps dans la définition de ce que je voulais pour l’entreprise en termes de ressources humaines.

Olivier Sire
CEO founder d’Agence Markson


Et vous en tant que dirigeant

  • Sauvegarder la culture d’entreprise et la vision initiale
  • Être transparent avec ses équipes dans les bons moments... comme dans les mauvais

  • Apprendre à déléguer certaines tâches

  • Se fixer les bons objectifs, complétés des bons KPI à suivre

  • Tracker son temps et l’utiliser sur des tâches à forte valeur ajoutée

  • Se faire entourer (professionnellement et personnellement)

  • Anticiper les moyens nécessaires

  • Bien choisir le type de financement en fonction de ses objectifs

  • Bien penser au montant de la capitalisation initiale* (subvention Bpifrance à hauteur des fonds propres)

  • Établir une feuille de route de financement suivant votre cashburn trimestriel et l’adapter si besoin en cours d’exercice

  • Lors de l’ouverture du capital, bien réfléchir à la valeur du ticket d’entrée, cela aura son importance pour la suite

  • S’assurer que son futur actionnaire a le profil adéquat (compétences, réseaux…) et qu’il possède toute les assurances requises

Pour pouvoir bénéficier d’une subvention financière, l’entreprise est obligée de disposer de l’équivalent en fonds propres. Ce qui peut très vite s’avérer bloquant.

  • Bien préparer sa levée de fonds :

    • Créer un POC (proof of concept / preuve de concept) pour valider son idée

    • Établir un persona des différents investisseurs à rencontrer

    • Bien préparer son equity story et le pitch en découlant – pensez vulgarisation et KPI !

  • Faire le point sur l’ensemble des subventions et crédits d’impôts auxquels on peut prétendre**

  • En cas de recours à des crédits d’impôts, préparer son dossier de justification avec soin

  • Revoir la définition légale de la R&D avant de se lancer dans des demandes de subventions ou de crédits d’impôts

** Membres Digital League, le saviez-vous ? Une ligne vous est ouverte pour faire le point avec un conseiller Sogedev.

 La levée de fonds doit être cohérente avec ce que l’on veut faire. On avait une feuille de route et nous pouvions calculer notre cashburn mensuel. Au début, nous ne faisions rien rentrer du tout car nous pouvions évaluer à quel moment nous devions faire nos tours de financement. Il faut ajuster la feuille de route par rapport aux difficultés que l’on rencontre : on lève des fonds pour faire face à des besoins.


Thomas Bonnefoy
Président et cofondateur de PRISMO


Lorsque vous êtes à la recherche d’investissements, en général, vous connaissez déjà plus ou moins le type de personas à qui vous allez vous adresser. Avec les business angels, c’est moins évident car il y en a beaucoup : des retraités de l’industrie, de jeunes actifs, des quadras qui bossent dans de grands groupes… Il y a vraiment une typologie très variée. C’est presque plus compliqué que d’aller voir des fonds d’investissement ! Alors ça se travaille. C’est par ma connaissance du tissu d’investisseurs que j’ai pu adapter mon pitch.


Stéphane Couleaud
CEO de Webmecanik


bien grandir et
avoir des os solides

La checklist pour

Votre entreprise est en pleine croissance, ou du moins cela ne va pas tarder. Félicitations !
Il s’agirait cependant de monitorer un petit peu
ce développement pour éviter la scoliose d’ici quelques mois !

Vous avez eu l’idée, vous avez réussi à monter un projet, vous avez peut-être même passé le cap des premiers investissements… Votre entreprise mérite à présent une croissance saine et riche en vitamine D !

Voilà quelques conseils des adhérents de la League pour assurer la pérennité de votre développement.

Le réseau

→ L’appel à un ami

  • S'insérer dans le réseau entrepreneurial de la région
  • Ne pas attendre le lancement du projet pour tisser du lien avec d’éventuels investisseurs 
  • Identifier des structures partenaires et complémentaires pour soutenir la croissance
  • Faire appel à un regard extérieur (parrain, coaching...)
  • S’offrir le luxe de bien choisir ses clients en fonction de ses objectifs, grâce à la connaissance du tissu entrepreneurial

Ce qui compte dans une boîte qui se crée, ce n’est pas l’idée – une idée géniale tout le monde peut en avoir tous les matins – mais l'exécution. C’est donc la confiance envers le dirigeant qui compte. Cette confiance ne se crée pas le jour du pitch, c’est en amont que tout se joue. C’est pour cela qu’il faut tisser ce lien relationnel. C’est d’ailleurs en général plus simple dans sa région. C’est vrai avec des business angels mais c’est aussi vrai avec vos banquiers, la BPI, votre comptable, votre avocat, vos actionnaires… Si vous sentez que vous vous inscrivez dans une veine entrepreneuriale, je conseille d’aller voir des partenaires potentiels, même avant d’avoir une idée.


Stéphane Couleaud
CEO de Webmecanik


Quand on est dedans, que l’émotion intervient, c’est parfois très difficile de prendre des décisions. C’est là que le coaching entre en jeu. Vous pouvez avoir besoin d’un coach temporaire pour vous faire aider. Ça peut être des gens de votre board ou un tiers de confiance. Il est indispensable de pouvoir partager ses doutes et d’exposer ses faiblesses. Depuis 3 ans, j’ai un coach qui vient me voir tous les deux mois, il n’a aucun intérêt dans Webmecanik, je lui expose mes problématiques et il me fait ses retours, libre à moi de le suivre ou non.


Stéphane Couleaud
CEO de Webmecanik


Organisation et gestion de l’humain

  • Prendre grand soin des recrutements

  • Fidéliser les premiers éléments et les faire monter en compétences

  • Structurer des pôles de spécialisation et adopter le middle management

  • Clarifier le rôle de chacun

  • Donner la parole aux équipes pour les impliquer dans le développement de l'entreprise

  • S’équiper d’outils adaptés à la croissance et à la nouvelle taille de la structure (ERP, outils de communication, CRM...)

  • Se doter des bons process (réunions d’équipes, remontées métier, sessions feedback…)

  • Porter une attention particulière à l’équipe historique et à son parcours professionnel

Votre team

Le conseil que je donnerais c’est : faites votre Prisme, c’est gratuit et cela donne vraiment une base de travail sur la structuration de l’équipe. On recrute quelqu’un par rapport aux gens que l’on a déjà. L’enjeu de base, ce n’est pas de recruter, c’est d’engager et de fidéliser ses premiers collaborateurs.


Thomas Bonnefoy
Président et cofondateur de PRISMO


La partie RH nécessite une attention toute particulière. Si on se trouve avec des profils qui s’avèrent in fine inadaptés au job, à la culture, etc. cela a un impact énorme sur l’entreprise. Les 5 personnes que j’ai aujourd’hui à mes côtés ne sont pas l’équipe de lancement. J’aurais dû investir plus de temps dans la définition de ce que je voulais pour l’entreprise en termes de ressources humaines.

Olivier Sire
CEO founder d’Agence Markson


Il faut être à l’écoute et faire travailler les problématiques d’organisation par toute l’équipe afin que chacun puisse s’approprier le sujet et n’ait pas le sentiment qu’on va lui imposer quelque chose. Progressivement, lors de chaque séminaire, nous essayons de travailler sur les sujets qui arrivent avec la croissance : les problématiques de communication, de collaboration… C’est très important que ce soit porté par l’équipe elle-même et pas uniquement par la direction.

Charline Robbe
Head of product de
Pentalog Innovation Factory


Et vous en tant que dirigeant

  • Sauvegarder la culture d’entreprise et la vision initiale
  • Être transparent avec ses équipes dans les bons moments... comme dans les mauvais

  • Apprendre à déléguer certaines tâches

  • Se fixer les bons objectifs, complétés des bons KPI à suivre

  • Tracker son temps et l’utiliser sur des tâches à forte valeur ajoutée

  • Se faire entourer (professionnellement et personnellement)

Le financement

→ Le million ! Le million !

  • Anticiper les moyens nécessaires

  • Bien choisir le type de financement en fonction de ses objectifs

  • Bien penser au montant de la capitalisation initiale* (subvention Bpifrance à hauteur des fonds propres)

  • Établir une feuille de route de financement suivant votre cashburn trimestriel et l’adapter si besoin en cours d’exercice

  • Lors de l’ouverture du capital, bien réfléchir à la valeur du ticket d’entrée, cela aura son importance pour la suite

  • S’assurer que son futur actionnaire a le profil adéquat (compétences, réseaux…) et qu’il possède toute les assurances requises

Pour pouvoir bénéficier d’une subvention financière, l’entreprise est obligée de disposer de l’équivalent en fonds propres. Ce qui peut très vite s’avérer bloquant.

  • Bien préparer sa levée de fonds :

    • Créer un POC (proof of concept / preuve de concept) pour valider son idée

    • Établir un persona des différents investisseurs à rencontrer

    • Bien préparer son equity story et le pitch en découlant – pensez vulgarisation et KPI !

  • Faire le point sur l’ensemble des subventions et crédits d’impôts auxquels on peut prétendre**

  • En cas de recours à des crédits d’impôts, préparer son dossier de justification avec soin

  • Revoir la définition légale de la R&D avant de se lancer dans des demandes de subventions ou de crédits d’impôts

** Membres Digital League, le saviez-vous ? Une ligne vous est ouverte pour faire le point avec un conseiller Sogedev.

Ce que je conseille, c’est de ne pas vendre trop cher au premier étage. Si vous survalorisez au début mais que vous n'explosez pas en termes de succès, vous aurez du mal à faire les tours suivants. Vous aurez beaucoup de mal à faire sortir les actionnaires à un prix qui est à peine supérieur voire inférieur à votre mise de départ. Alors que si vous avez vendu pour un prix raisonnable, vous pourrez racheter vos parts plus facilement et remonter ainsi dans votre capital afin d’effectuer une nouvelle levée de fonds. Vous pouvez ainsi même vous reluer au passage !


Stéphane Couleaud
CEO de Webmecanik


Alexandre Lecki
Responsable du développement Auvergne-Rhône-Alpes de Sogedev


Il est essentiel pour une entreprise d’identifier les temps passés par ses collaborateurs sur des tâches R&D et innovation. Mais il faut aussi monter des dossiers de justification des Crédits d’Impôt Recherche (CIR) et Crédits d’Impôt Innovation (CII) que l’entreprise dépose. Ils doivent laisser apparaître le benchmark de la concurrence en termes d’innovation et l’état de l’art sur les solutions technologiques identifiées par l’entreprise. Ce sont les premières choses vérifiées par l’administration. Une fois que c’est fait pour une entreprise sur une année civile, celle ci peut dormir sur ses deux oreilles, elle sait qu’elle n’aura pas à revenir dessus même pour un contrôle fiscal futur.


 La levée de fonds doit être cohérente avec ce que l’on veut faire. On avait une feuille de route et nous pouvions calculer notre cashburn mensuel. Au début, nous ne faisions rien rentrer du tout car nous pouvions évaluer à quel moment nous devions faire nos tours de financement. Il faut ajuster la feuille de route par rapport aux difficultés que l’on rencontre : on lève des fonds pour faire face à des besoins.


Thomas Bonnefoy
Président et cofondateur de PRISMO


Lorsque vous êtes à la recherche d’investissements, en général, vous connaissez déjà plus ou moins le type de personas à qui vous allez vous adresser. Avec les business angels, c’est moins évident car il y en a beaucoup : des retraités de l’industrie, de jeunes actifs, des quadras qui bossent dans de grands groupes… Il y a vraiment une typologie très variée. C’est presque plus compliqué que d’aller voir des fonds d’investissement ! Alors ça se travaille. C’est par ma connaissance du tissu d’investisseurs que j’ai pu adapter mon pitch.


Stéphane Couleaud
CEO de Webmecanik


Chi va piano va sano... Mais vous pouvez bien entendu aussi faire le choix d’opter pour une croissance plus brutale. La décision est vôtre, mais il est important que votre leitmotiv reste « réflexion et cohérence ». Pensez à vos objectifs et moyens, ne perdez pas de vue l’humain, ne vous isolez pas et tout devrait bien se passer… Bonne croissance et longue vie à votre entreprise !


Contactez-nous

Lorem ipsum dolor sit amet....
S'il vous plaît entrez votre nom
S'il vous plaît entrer une adresse e-mail correcte
Merci de saisir un commentaire
Je vous remercie! Votre commentaire a été envoyé!
Quelque chose a mal tourné tout en soumettant la forme. Réessayer.

Partagez le mag !

Ou suivez-nous sur nos socials

Bienvenue sur le mag Digital League !

Plein écran